default logo
Slide thumbnail

Le Pain de Lolo

🍞 Avez-vous déjà essayé le pain maison? 🥖Dans ce deuxième épisode de notre série « Chaud devant », Lolo vous révèle la recette du Pain d’Emmaüs! Un beau pain à la croûte doré réalisé avec la farine demi-complète de notre Village. Le blé qui pousse sur nos terres est utilisé, une fois moulu, par le fournil, afin de fournir du pain au restaurant, à l’épicerie et au réfectoire. Du levain au pétrissage Laurent, vous accompagne dans les différents étapes de réalisation de ce pain maison. 🕙 Petit rappel: achetez le pain du Village (complet,démo-complet,pains spéciaux,brioches et gâteaux) à l’épicerie du mardi au samedi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Chaud devant:! Entrez dans les cuisines du Village Alternatif de Lescar

A vos fourneaux 🍽
Nouvelle série, nouveaux horizons!
Aujourd’hui nous vous invitons au réfectoire du Village Alternatif de Lescar pour ce premier tuto cuisine !
Cynthia vous propose de cuisiner un savoureux Pique Macho, un plat typique de la Bolivie! Les habitués du restaurant La Pachamama ont déjà eu le plaisir de déguster ce mijoté de bœuf accompagné de pommes de terre.
Allez chaud devant!

Un gramophone du XIXème siècle restauré par l’Atelier Électronique.

Retrouvez à la Zone Bleue un superbe gramophone et son pavillon restauré par Philippe. Une pièce de collection qui rend compte du travail méticuleux mené par l’atelier électronique. 

 

C’est une pièce d’une grande rareté qui est arrivée dans l’atelier de Philippe il y a quelques semaines : un gramophone, sorti de la manufacture d’Ivry datant des années 1900. « On l’a reçu complètement sale et abîmé. Nous avons dû entièrement le restaurer », confie Philippe, en installant le précieux objet dans la Zone Bleue. Deux jours de travail, ont été nécessaires à Philippe et à son collègue d’atelier pour changer le ressort d’entraînement et le volant d’inertie qui étaient cassés. La boiserie du coffret a été également recollée afin de redonner au gramophone ses airs de première jeunesse. Le pavillon stylisé en cône de fleur aux nuances de violine et de fuchsia était rouillé. Le travail de restauration a été extrêmement délicat car la peinture de l’époque a tendance à s’écailler très facilement sous l’utilisation des produits modernes, particulièrement agressifs.

 

« Ce gramophone est rare, très rare », souligne Philippe. « La plupart des gramophones que nous recevons sont rouillés, cassés, les pavillons sont tordus. Celui-ci était en mesure d’être restauré. » Pour accompagner ce gramophone, un lot de 78 tours pourra être donné. Il s’agit essentiellement de chants militaires enregistrés par les studios Pathé, qui ont été donnés en même temps que le gramophone lors d’un ramassage chez un particulier palois.

 

Apprendre à faire des semis de légumes.

Venez faire des semis de légumes à la Ferme le 27.02 de 15h à 17h.
Au programme de l’atelier : semis de tomates et de poivrons qui pousseront ensuite sur les terres du Village Alternatif de Lescar.
Nombre de places limité inscriptions et renseignements par téléphone

On s’intéresse à la Ceinture Verte!

Vous vous êtes sans doute demandé.e.s pourquoi d’immenses serres étaient sorties de terre à côté du Village Alternatif de Lescar. Figurez-vous que la mairie de Lescar s’est inscrite dans le projet d’une Ceinture Verte offrant à de jeunes maraîcher.e.s la possibilité de s’installer à proximité des villes pour fournir à ces-dernières des légumes bio. A l’occasion de l’installation imminente de Mélissa et Alison sur les terres avoisinant le Village Emmaus, nous avons voulu consacrer une émission au locavorisme et aux enjeux de cette Ceinture Verte. Merci à @pierrepezziardi, @patrickmeilhon @valerierevel et @lafermed’àcôté pour leur participation au troisième numéro de TV I Feel Good.

Portrait du jour

Lohéna nous partage son expérience de stagiaire au Village Alternatif de Lescar

 

Lohéna, 20 ans est en BTS économie sociale familiale à l’ITS de Pau. Elle est en stage au Village pour huit semaines.

Pourquoi avoir choisi le Village Emmaüs Lescar-Pau comme lieu de stage ?

Au début, je souhaitais effectuer mon stage dans un centre social, en raison de la pandémie du COVID 19. Il me fallait trouver un autre stage. Les professeurs nous ont encouragé à demander au Village, qui accepte les stagiaires. Je connaissais le Village grâce à ma sœur qui adore venir chiner ici, je l’avais accompagné plusieurs fois. Lors de mes visites, je ne voyais que l’aspect « vente du Village ». Il y avait tellement de difficultés à trouver un autre stage, que je me suis lancée dans l’expérience.

Peux-tu nous dire ce que tu as fait pendant ton stage ?

En huit semaines, j’ai eu la chance de faire le tour du Village. J’ai été à la vente, aux caddies, au tri, au tri des vêtements, à la recyclerie, à l’épicerie, à la ferme, à la caisse et au bureau. Les deux dernières semaines je suis restée au bureau, ce qui m’a permis d’approfondir ce secteur. L’administratif, le téléphone, l’organisation des tournées… J’ai très vite trouvé mes repères, c’est pourquoi l’équipe du bureau m’a confié le standard téléphonique quasiment en autonomie. Ce genre de situation est rare lors d’un  stage et c’est très gratifiant de sentir qu’on se fait confiance et d’être intégrée dans une équipe de travail.

 

Qu’as-tu appris ici ?

J’ai appris tellement de choses ici, c’est impossible à énumérer !!  J’ai pu comprendre le fonctionnement et l’organisation de chaque pôle. J’ai aussi découvert les bases de chaque atelier.

Lors de mes visites en tant que cliente je n’avais pas vu l’aspect social du Village.

Je me suis rendue compte au fur et à mesure de mon stage qu’il était très présent, mais sous des formes différentes abord2es par ma formation. Ici c’est donnant-donnant, cette approche différente du social me semble plus constructive. Il n’y a pas d’assistanat, ce qui augmente la responsabilité de chacun.

 

Ce que tu retiens le plus de ce stage ?

Ce n’est pas un travail facile, chaque atelier à ses côtés positifs et négatifs. Mais on peut toujours compter sur quelqu’un. Il y a une entraide énorme, ce qui est très rassurant et motivant. Il est facile de s’intégrer aux membres du Village, le fait de manger ensemble le midi facilite la cohésion de groupe. Ce que je garderai le plus en mémoire de ce stage, c’est le côté humain du Village. L’ambiance et cette entraide entre tous, quel plaisir de ne pas se sentir seule !

 

Si tu avais un message à passer aux futurs stagiaires ?

Il faut venir découvrir, sans aprioris. Je suis très contente de ce stage, malgré l’absence de travailleur social au sein du Village, mes attentes de stage ont été satisfaites. J’ai observé un autre aspect du travail social tout en découvrant plein d’autres métiers.

N’hésitez pas à vous lancer dans l’expérience !

 

Venez « VIVRE » l’alternative

Envie de vivre une alternative sociale, culturelle, politique et écologique ?  Le Village Alternatif de Lescar vous accueille et vous permettra de découvrir de nombreux savoir-faire et dans un lieu hors du commun. Les logements réservés aux bénévoles sont à l’image de cette originalité : maison en château de carte, maison perchée, maison bouteille… Une yourte est même sortie de terre récemment pour héberger ceux et celles qui viendront en tant que bénévoles au Village. Vous êtes les bienvenus. Pour participer à l’aventure vous pouvez appeler au 0559811782.

Rappel des horaires d’ouverture du Village Alternatif de Lescar

Le Village Alternatif de Lescar-Pau est ouvert :
👉Horaires de la vente (Bric-à-brac, épicerie) :
Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30.
👉Horaires du dépôt (Recyclerie, déchetterie) :
Du lundi au samedi de 8h30 à 17h30 et le dimanche de 9h à 17h.
👉Les horaires du restaurant en vente à emporter :
Du mardi au samedi de 11h30 à 14h30.
A très vite ! 😁