default logo

Portrait du jour

Lohéna nous partage son expérience de stagiaire au Village Alternatif de Lescar

 

Lohéna, 20 ans est en BTS économie sociale familiale à l’ITS de Pau. Elle est en stage au Village pour huit semaines.

Pourquoi avoir choisi le Village Emmaüs Lescar-Pau comme lieu de stage ?

Au début, je souhaitais effectuer mon stage dans un centre social, en raison de la pandémie du COVID 19. Il me fallait trouver un autre stage. Les professeurs nous ont encouragé à demander au Village, qui accepte les stagiaires. Je connaissais le Village grâce à ma sœur qui adore venir chiner ici, je l’avais accompagné plusieurs fois. Lors de mes visites, je ne voyais que l’aspect « vente du Village ». Il y avait tellement de difficultés à trouver un autre stage, que je me suis lancée dans l’expérience.

Peux-tu nous dire ce que tu as fait pendant ton stage ?

En huit semaines, j’ai eu la chance de faire le tour du Village. J’ai été à la vente, aux caddies, au tri, au tri des vêtements, à la recyclerie, à l’épicerie, à la ferme, à la caisse et au bureau. Les deux dernières semaines je suis restée au bureau, ce qui m’a permis d’approfondir ce secteur. L’administratif, le téléphone, l’organisation des tournées… J’ai très vite trouvé mes repères, c’est pourquoi l’équipe du bureau m’a confié le standard téléphonique quasiment en autonomie. Ce genre de situation est rare lors d’un  stage et c’est très gratifiant de sentir qu’on se fait confiance et d’être intégrée dans une équipe de travail.

 

Qu’as-tu appris ici ?

J’ai appris tellement de choses ici, c’est impossible à énumérer !!  J’ai pu comprendre le fonctionnement et l’organisation de chaque pôle. J’ai aussi découvert les bases de chaque atelier.

Lors de mes visites en tant que cliente je n’avais pas vu l’aspect social du Village.

Je me suis rendue compte au fur et à mesure de mon stage qu’il était très présent, mais sous des formes différentes abord2es par ma formation. Ici c’est donnant-donnant, cette approche différente du social me semble plus constructive. Il n’y a pas d’assistanat, ce qui augmente la responsabilité de chacun.

 

Ce que tu retiens le plus de ce stage ?

Ce n’est pas un travail facile, chaque atelier à ses côtés positifs et négatifs. Mais on peut toujours compter sur quelqu’un. Il y a une entraide énorme, ce qui est très rassurant et motivant. Il est facile de s’intégrer aux membres du Village, le fait de manger ensemble le midi facilite la cohésion de groupe. Ce que je garderai le plus en mémoire de ce stage, c’est le côté humain du Village. L’ambiance et cette entraide entre tous, quel plaisir de ne pas se sentir seule !

 

Si tu avais un message à passer aux futurs stagiaires ?

Il faut venir découvrir, sans aprioris. Je suis très contente de ce stage, malgré l’absence de travailleur social au sein du Village, mes attentes de stage ont été satisfaites. J’ai observé un autre aspect du travail social tout en découvrant plein d’autres métiers.

N’hésitez pas à vous lancer dans l’expérience !