default logo

Apprendre la désobéissance civile à Emmaüs Lescar-Pau.

Le Village Emmaüs Lescar Pau est aussi un espace de formation et de rencontre. Mercredi 30 septembre Jon Palais, membre d’Alternatiba et de ANV, a animé une formation sur la lutte non violente. L’occasion de dresser un état des lieux sur les différentes formes de désobéissance civile tout en suscitant la création d’action militantes.

« Apprendre à être en opposition sans avoir recours à la violence prend tout son sens ici, à Emmaüs Lescar-Pau » confie Stéphane Puechberty, d’Emmaüs France. « Ce village a construit sa réputation sur de nombreuses mobilisations, toujours festives mais percutantes. Les membres d’Emmaüs Lescar-Pau définissent leur identité à travers la lutte non violente. ». Ils étaient une quinzaine à suivre la présentation de Jon Palais sur les formes de lutte non-violente existantes, puis à se prêter à des jeux de rôles. Des groupes Emmaüs venant de Pamiers, Vertex, Toulouse ou encore de la Ferme de Beaudonne ont pu échanger sur leur ressenti face aux violences policières ou sur l’impact de campagne menées pacifiquement contre la Société Générale. Annick Berthier, élue présidente d’Emmaüs France depuis une semaine était également présente à cette journée de formation.