default logo

Philippe, un Viking au grand coeur.

Philippe, Viking pour les intimes, 50 ans, toulousain d’origine est compagnon au Village alternatif de Lescar depuis 5 ans. Ingénieur son, il participe à la vie de l’atelier électronique en redonnant une seconde vie aux enceintes, gramophones et autres sono qui arrivent tous les jours au Village Emmaüs.

Pourquoi es-tu venu au Village alternatif de Lescar ?

Je cherchais à rentrer dans une communauté, j’étais sur Marseille à ce moment-là. Il n’y avait plus de place  alors le responsable d’Emmaüs a passé un coup de téléphone et par chance j’ai pu être accueilli ici.

Quelles sont tes activités au sein du Village ?

Je participe à l’atelier électronique, je répare, restaure et rénove tous ce qui concerne le son : Les instruments de musique, le matériel Hi-fi… J’ai même la chance de travailler sur du matériel vintage. Le dernier en date, un gramophone et son pavillon des années 1900 que j’ai eu la chance de le restaurer, Un vrai trésor.

Je participe aussi activement à la vie du Village. Je gère avec Arnaud et Vincent, toute la technique du son du Village. Je suis à la technique lors d’évènements au Village (Conférence, bal…) Je participe aussi à la radio « I Feel Good » en m’occupant de toute la partie technique.

J’ai la chance ici de vivre mes passions, la musique et l’électronique.

 

Quel a été ton évolution au sein du Village ?

Quand je suis arrivé au Village, j’ai fait une semaine au tri, puis en discutant avec Germain il m’a naturellement proposé l’atelier l’électronique. Depuis je n’y suis jamais reparti. Maintenant j’ai mon propre atelier. L’évolution au niveau du travail est constante ici, j’apprends tous les jours avec toutes ses nouvelles technologie et ses antiquités qu’on peut trouver ici, nous apprenons tous les jours. Je partage aussi mes connaissances avec ceux qui veulent apprendre, j’aime beaucoup cet échange de compétences.

IL faut sortir de notre rythme de vie métro-boulot-dodo pour découvrir un autre rythme de vie, avec de l’entraide, du soutien, de la vie tous simplement. Maintenant j’ai pleinement l’impression d’être un membre intégré du village.  Le Village alternatif de Lescar c’est plus qu’une communauté, c’est une grande famille !

Ton mot de fin ?

Il ne faut pas croire et écouter ce que vous pouvez entendre sur les Emmaüs. On vit très bien ici, je dirais même mieux que « dehors ». Quand je vois la crise actuelle et l’espace que nous avons pour continuer à vivre normalement, je me dis que nous sommes chanceux. Il faut venir se faire sa propre idée du Village.